Laurianne Félicité

03_Comment devient-on médium? Partie 1/2

La Magie de l'Âme - Podcasts
La Magie de l'Âme - Podcasts
03_Comment devient-on médium? Partie 1/2
/

Médium, comment on devient médium? Est-ce un don de naissance ou des capacités naturelles que l’on peut tous développer? Ce podcast répond à toutes les questions que tu pourrais te poser sur la médiumnité. Dans cet épisode je partage avec toi les étapes pour développer ta propre médiumnité. Car oui, n’en déplaise à certain mais la médiumnité n’est pas un don. C’est une capacité que nous possédons tous.

🎧 Retrouve ce podcast sur Spotify, ITunes, Google podcasts ou une autre de tes plateformes préférées.

Merci de me soutenir et de m’aider à gagner en visibilité :

💖 Abonne-toi pour recevoir, chaque semaine, un nouvel épisode

↪️ Partage pour faire plaisir à tes amis

📩 Pose-moi tes questions par message vocal ça me donnera l’occasion d’une émission Q&R

⭐⭐⭐⭐⭐ Laisse ton avis pour donner envie aux autres d’écouter

Mes contenus te plaisent? Tu peux me soutenir en m’offrant un café ☕️☺️

Namasté 🙏

Lire l’article (version écrite):

Comment peut-on devenir médium? Est-ce un don ou une capacité que nous pouvons tous développer? Je répond à toutes tes questions dans ce nouvel épisode de La Magie de l'Âme.

Comment devient-on médium?

Bonjour

je suis Laurianne Félicité, médium et facilitatrice de connexion profonde à soi-même, aux autres et aux mondes spirituels.

À travers les épisodes de ce podcast, je t’invite à un voyage énergétique et spirituel pour te reconnecter à la magie de ton âme et à ta puissance de manifestations.

Comment devient-on médium ?

Médium spirite professionnelle, lors de mes consultations, je rencontre souvent des personnes ayant des capacités extra-sensorielles naturellement développées.

Parmi ces personnes, il y en a qui sont régulièrement visitées par des défunts. D’autres ont une habilité naturelle à soulager la douleur. Et d’autres encore canalisent leur guide spirituel sans même s’en rendre compte. Bien souvent, toutes ces personnes se décrivent comme très sensibles et intuitives. Elles mettent rarement le mot médium ou médiumnité pour parler de leurs perceptions. Hors, la sensibilité bien utilisée est un peu la racine de la médiumnité. Ce dont elles n’ont généralement pas conscience.

Comme je le dis régulièrement,

Les personnes sensibles et intuitives sont bien souvent des médiums qui s’ignorent.

Peut-être vous posez-vous la question de ce que la sensibilité à avoir avec la médiumnité.

Et finalement, qu’est-ce que la médiumnité ? Comment peut-on devenir médium ?

Je vais tâcher de répondre au mieux à ces questions. Dans un premier temps, je vous propose de partager avec vous ma propre expérience de la médiumnité. Puis nous allons découvrir ce qu’est un médium. De quels moyens il dispose pour communiquer avec l’au-delà. Et dans la seconde partie de ce podcast, nous verrons comment vous pouvez vous-même développer vos capacités de médium.

Quand la médiumnité s’impose.

Depuis toute petite, je ressens la présence des défunts. Enfant, il m’arrivait de voir des personnes diaphanes autour de mon lit. Inutile de vous le préciser. Ces apparitions me terrorisaient. Et comme beaucoup d’enfants, la peur et mon éducation ont dû, à l’époque, endormir mes capacités.

Néanmoins je suis toujours restée très intuitive. Très régulièrement, je faisais des prémonitions et je percevais des informations impossibles à connaître par la logique rationnelle.

J’ai toujours eu une véritable passion pour l’ésotérisme et le paranormal. Et les notions d’au-delà et de vie après la mort me fascinait. À l’époque, j’ai probablement lu tous les livres du rayon ésotérique de la bibliothèque de ma ville. 

Bien que je ressente cette connexion avec le monde spirituel depuis l’enfance, je ne parle pas pour autant de dons. Pour ma part, je préfère parler de capacités extra-sensorielles, de facultés psychiques et médiumniques ou encore de capacités subtiles.

La médiumnité n’est pas un don!

Pourquoi je ne parle pas de dons ? Tout simplement parce que pour moi la médiumnité n’est pas un don qui se transmet de grand-mère à petite fille. Ou un don qui serait réservé uniquement à quelques élus. Non, à mon sens, nous avons tous la possibilité de développer la médiumnité si nous le souhaitons. Pour moi, nous sommes tous équipés de la même manière !

Ces capacités dont nous parlons sont des capacités de l’âme. Nous avons tous une âme. Et donc nous avons tous le potentiel de développer nos facultés intuitives, psychiques, énergétiques et médiumniques. Parfois, ces facultés sont comme endormies. Elles se trouvent en état de germe et ne demandent qu’à être arrosées pour grandir et se déployer. Pour d’autres, elles sont déjà très actives dès l’enfance.

Cela dit, toutes les âmes n’ont pas forcément choisi d’explorer leurs capacités de médium dans cette vie-là. Certaines personnes ne se sentent absolument pas connectées à  ces sujets-là. Ils n’y croient pas et ça ne les intéresse pas. Il est donc peut probable que ces personnes-là développent leur potentiel de médium. Et d’autres qui au contraire se dédient à ces domaines d’explorations depuis de très nombreuses vies. Ce qui pourrait expliquer le fait que certaines personnes, comme ce fut le cas pour moi, soit déjà très impliquée et en lien avec l’invisible depuis  leur naissance ayant ainsi des capacités déjà déployées.

Les veilles âmes sont multipotentielles

Dans le précédent épisode, je vous ai parlé du voyage de l’âme. Des choix d’incarnations et du fait que l’on revient sur terre avec une sorte d’amnésie de nos précédentes vies. Mais je suis persuadée que nos savoir-faire restent engrammes quelque part dans notre champ énergétique.

Ça n’est pas comme si, à chaque fois, on recommençait tout à zéro. Si on a exploré pendant de très nombreuses vies un domaine. Et bien on revient dans cette vie là avec de grandes facilités dans ce domaine.

Ce qui explique que certaines personnes découvrent apparemment pour la première fois quelque chose. Et immédiatement elles ont la sensation d’avoir fait ça toute leur vie. Elles pigent immédiatement le truc.

Et à mon avis plus une âme est vielle plus elle est multipotentielle. Puisqu’au cours de ces nombreuses vies elle a eu l’occasion d’explorer un très grand nombre d’activités. Et d’acquérir ainsi de très nombreux savoir-faire. Donc quand elle revient, quand elle se réincarne, et bien elle peut mobiliser toutes ces connaissances. Sans même réaliser qu’elle  possédait déjà ces savoir-faire.

Vous avez vous-même peut-être déjà vécu l’expérience de découvrir une activité pour la première fois, du moins dans cette vie-là. Et de sentir que c’est étonnamment facile pour vous et que vous êtes particulièrement doué dans ce domaine. Il y a des gens qui captent la musique immédiatement. Ou la peinture ou qui savent déjà dessiner sans n’avoir jamais suivi de cours, etc.  Pour moi, cela s’explique tout simplement par le fait qu’il l’on déjà exploré dans des vies précédentes.

Les capacités du médium et son environnement

Bien évidemment, l’environnement va également jouer un rôle. Si vous avez grandi dans une famille où la grand-mère lisait l’avenir dans le marc de café. Et que votre mère tirait régulièrement les cartes. Il est normal que vous vous soyez plus en confiance. Et que vous vous sentiez plus en sécurité pour explorer vos capacités de médium. En comparaison avec une personne ayant grandi dans une famille très scientifique. Qui croit uniquement à ce que la science peut prouver.

 Dans tous les cas, si vous êtes attiré, voir même fasciné par ces thématiques. C’est que, quelque part, votre âme a fait le choix de développer vos compétences innées. Ensuite, c’est comme tout développement. Il vous faut apprendre, vous entraîner et faire preuve de patience pour devenir un ou une médium aguerri.

Mais croyez-moi. Que vous souhaitiez développer vos capacités pour votre propre guidance ou pour aider les autres, le jeu en vaut vraiment la chandelle !

Pour vous aider à y voir plus clair, voici quelques étapes pour devenir médium. Mais auparavant, il me semble important d’effectuer quelques précisions :

En France, nous ne faisons pas vraiment la distinction entre un voyant et un médium. Nous avons tendance à mettre tout le monde sous le terme de médium. Il y a pourtant une différence.

Qu’est-ce qu’un voyant ou lecteur psychique ?

Un voyant est une personne qui va se connecter à nos champs énergétiques. Et être capable de « voir ». De manière intuitive des éléments de notre passé, de notre présent et de notre avenir le plus probable. Il peut accéder à des informations concernant les différents domaines de notre vie. Certains voyants vont utiliser des supports. Tels que les cartes oracles ou le tarot, une boule de cristal, les lignes de notre main, etc.

D’autres n’ont besoin d’aucun support.

Ce que l’on appelle un voyant va donc effectuer une lecture psychique des énergies de la personne qui le consulte.

Qu’est-ce qu’un médium ?

Personnellement, toutes mes formations dans ce domaine se sont faites et se font auprès d’enseignants médium anglophone.  Les spiritualistes anglais disent qu’un voyant n’est pas forcément médium, mais qu’un médium est forcément voyant.

Les voyants n’ont pas forcément développé la capacité de communiquer avec les personnes défuntes. Cela ne veut pas dire qu’ils ne le peuvent pas, mais tout simplement qu’ils ne l’ont pas forcément développé. En plus d’avoir les mêmes capacités psychiques que les voyants. Les médiums ont aussi la faculté de communiquer avec l’au-delà. Ils parlent avec les morts.

C’est pourquoi les Anglais utilisent le terme de « medium psychic ». Et en France pour faire la différence on pourrait parler de médium spirite, qui communique avec les esprits. En Angleterre et aux États-Unis, dans les cercles de développement de la médiumnité. Le travail sur les capacités psychiques fait partie intégrante de l’entraînement du médium.

Un médium est comme une antenne radio

Un médium c’est un peu comme une antenne radio. Pour se connecter à l’esprit d’une personne défunte, il va entrer en syntonie avec la vibration du défunt. Il doit être en mesure de capter la « bonne station radio ». Et de maintenir le lien pour obtenir des informations sur le défunt.

En fonction de ses capacités et canaux de perceptions. Un médium va être capable de décrire l’aspect physique de son contact, son tempérament, ses habitudes, son histoire, la manière dont il vivait, sa maison et les circonstances de son décès, etc.

Et si le médium est très auditif, il pourra obtenir des informations très précises. Telles que l’adresse, la ville, le pays où vivait la personne, le prénom du défunt ou d’un proche. Ce qui se passe dans la vie du consultant et ses préoccupations sont aussi des choses que les défunts aiment transmettre. Pour prouver à ceux qu’ils aiment qu’ils sont toujours là, près d’eux.

Pour le médium, effectuer une communication avec un défunt, va demander beaucoup de concentration. Nécessiter de l’entraînement et une énergie qui s’accorde bien entre les deux communicants pour établir une connexion stable, obtenir des informations cohérentes et qui font sens pour le consultant.

Quelles sont les activités d’un médium spirite ?

Comme nous venons de le voir, les médiums ont développé la faculté de communiquer avec l’au-delà.

Après ils ont différentes manières d’exercer leurs capacités.

Le contact défunts

Les médiums peuvent proposer des contacts défunts en séances individuelles.

Les démonstrations publiques

Ils peuvent faire, ce que l’on appelle, de la médiumnité de plateforme. C’est quand ils effectuent des démonstrations publiques. Lors de ces démonstrations, ils vont effectuer une dizaine de contacts défunts pour les personnes se trouvant dans la salle.

Les portraits des guides et défunts

Certains médiums ont la capacité de dessiner le portrait de leur communicateur. Je réserverais certainement un épisode au sujet du portrait des guides et des défunts.

Car c’est une pratique que je suis moi-même en train d’explorer. Et je dois dire que je trouve ça absolument fascinant.

Avec ou sans supports

Il y a des médiums qui vont travailler d’après une photo du défunt ou avec un objet lui ayant appartenu, avec sa date de naissance ou d’autres informations. Personnellement, je travaille sans photo ni objets, je n’ai besoin d’aucun support.

Tout simplement parce que comme je vous le disais, j’ai développé ma médiumnité dans les écoles anglaises. Et dans cette approche il est interdit de travailler d’après photo. Pour eux, travailler d’après photo, c’est comme si on trichait. Ils estiment que c’est au médium de décrire l’aspect physique de leur communicateur.

Les soins énergétiques et la transe guérison

Certains médiums vont aussi pratiquer ce que les Anglais appellent la transe guérison. C’est-à-dire que le médium va se relier à son guide spirituel et servir de canal pour un soin énergétique spirite.

Les guidances spirituelles

Dans le même domaine, relié à son guide, un médium peut également développer la capacité d’effectuer des guidances spirituelles. Durant ces séances, il va canaliser les guidances, les enseignements, les rituels et les conseils du monde spirituel. Afin d’aider son consultant à avoir plus de clarté, une meilleure compréhension des événements et épreuves qu’il traverse. Et surtout, l’encourager à poser des actions qui vont lui permettre d’avancer dans sa vie de manière plus alignée avec sa mission d’âme.

Le channeling

D’autres médiums vont pratiquer ce que l’on appelle le channeling. C’est-à-dire qu’ils vont canaliser les messages de leurs guides spirituels. Et les relayer publiquement ou individuellement. Sois à l’oral, soit par l’écriture inspirée ou écriture automatique. Ou encore sous forme artistique.

Les lecture psychiques et lectures d’âme

Comme évoqué plus tôt, le médium a aussi la capacité d’effectuer de la voyance ou des lectures psychiques. Il peut là encore, travailler sans autre support que l’énergie du consultant. Mais de même que les voyants, il peut aussi utiliser de nombreux supports. Les médiums peuvent utiliser le dessin, les oracles et tarot, le pendule, la boule de cristal, les feuilles de thé, le marc de café, les lignes de la main et j’en passe.

Les facultés extra-sensorielles du médium

Les voyants et les médiums reçoivent leurs informations par différents canaux de perception. Pour vous aider à comprendre comment ça marche. Dites-vous que les cinq sens que nous possédons tous l’ouïe, le goût, l’odorat, la vue et le toucher, existent également à un niveau subtil et énergétique. Et chez les médiums et les voyants, ces sens subtils sont comme des antennes déployées et affûtées. Volontairement ou inconsciemment, ils ont surdéveloppé tous ou certains de ces sens subtils.

La clairvoyance

La clairvoyance c’est quand vous recevez des informations sous forme d’images on parle souvent de flash. Soit, vous captez l’image sur votre écran mental et là on parlera de clairvoyance subjective. C’est-à-dire qu’une image s’imprime intérieurement. Soit, le médium a la capacité de voir un défunt. Ou un objet qui sera projetée devant lui sur le plan physique. Il verra donc avec ses yeux de chair. Aussi clairement que vous pouvez voir la table ou tout autre objet se trouvant actuellement en face de vous. Dans ce cas, on parle de clairvoyance objective.

La clairaudience ou clairaudition

La clairaudience c’est lorsque vous entendez un mot ou des phrases, soit là encore de manière objective, c’est-à-dire que vous entendez avec vos oreilles de chaire comme si votre communicateur se trouvait dans la pièce ou de manière subjective  c’est-à-dire que vous recevez le message intérieurement comme si vous l’entendiez dans votre tête.

La clairolfaction et la clairgustation

La clairolfaction c’est lorsque l’on perçoit une odeur qui n’existe pas sur le plan physique. Là encore on peut capter l’odeur soir par notre sens physique de l’odorat ou encore intérieurement.

Quand à la clairgustation vous allez ressentir dans votre bouche, un goût provenant des plans subtils.

La clairconnaissance ou claircognition

La clairconnaissance c’est quand vous savez quelque chose sans que l’information ne passe par l’un des canaux cités précédemment. Vous n’avez pas d’image, vous n’avez rien entendu, ni rien sentit, mais vous savez !  Et bien souvent dans ces moments-là vous dites quelque chose sans même savoir pourquoi vous le dites. Ni même d’où ça vient. Mais vous savez, c’est comme une évidence pour vous.

La clairsentience ou clairperception

Lorsque vous percevez une information par des sensations et des impressions dans votre corps physique ou dans votre corps énergétique.

Vous pouvez par exemple, tout d’un coup ressentir une douleur dans le genou droit. Tout simplement parce que la personne avec qui vous êtes à un problème au genou droit. Ou alors, vous allez soudainement vous sentir triste. Tristesse qui, en fait, appartient à votre interlocuteur.

Les personnes hypersensibles et les hyperempathiques font très régulièrement ce genre d’expériences. Mais le problème c’est que bien souvent ils ne se rendent pas compte que ce qu’ils ressentent ne leur appartient pas. Ce qui peut être très déstabilisant pour les personnes sensibles. Parce qu’elles vont vivre des changements émotionnels importants sans en comprendre la raison. Ni être en capacité de connecter leur ressenti ou émotion avec un événement particulier.

Ces personnes sont souvent de véritables éponges émotionnelles parce qu’elles n’ont pas appris à se protéger sur le plan énergétique. Elles prennent pour elle tout ce qu’elles ressentent. Pourtant, bien utilisé, la clairsentience est l’un des plus puissants outils du médium.

Je suppose que maintenant vous faites plus facilement le lien entre l’hyper sensibilité et la médiumnité.

Tous médium! Nous possédons tous ces sens subtils

Nous possédons tous ces sens subtils dans un état plus ou moins actif. Et bien souvent l’un ou l’autre de ces sens va être dominant.

C’est donc avec l’un ou plusieurs de ces sens subtils que le médium va capter les informations qui se trouvent dans le corps énergétique de son consultant. Ainsi que les messages transmis par le monde spirituel ou encore pouvoir communiquer avec les guides et les défunts.

L’intuition, mère de toutes les perceptions

L’intuition est à la base de toutes ces perceptions. Je suis certaine qu’il vous est déjà arrivé de penser à une personne. Le téléphone se met à sonner et comme par hasard c’est cette même personne qui vous appelle. Ou peut-être qu’une fois vous avez ressentir qu’il ne fallait surtout pas passer par une route. Et quelque temps après, vous avez découvert que sur cette fameuse route il y avait eu un terrible accident de circulation ou un interminable embouteillage.

Parfois, vous pouvez aussi simplement savoir quelque chose sur quelqu’un sans même connaître cette personne. Ou encore il vous est peut-être arrivé de savoir quelque chose avant que cela ne se produise. Ce que l’on appelle les prémonitions. Il se peut aussi que vous soyez en capacité de détecter quand quelqu’un vous ment ou n’est pas honnête avec vous. Toutes ces expériences, c’est votre intuition en action.

Là encore, nous avons tous de l’intuition. Seulement, nous n’avons pas forcément appris à l’écouter ou à lui faire confiance. Mais nous sommes nés avec, c’est notre sixième sens, notre savoir intérieur, notre petite voix. Peu importe comment vous l’appelez. C’est ce radar interne qui vous alerte lorsque quelque chose semble bon ou mauvais, sécuritaire ou dangereux, une opportunité ou une impasse.

Comment savoir si vous êtes médium ?

Si vous êtes très sensible aux émotions des gens. A l’atmosphère d’un lieu. Si vous sentez quand quelque chose est bon ou mauvais. S’il vous arrive de savoir des choses que vous ne pouvez pas savoir par la logique. Alors il est fort probable que vous ayez des prédispositions pour la voyance ou la médiumnité.

Mais à ce stade, ces expériences arrivent souvent de manière totalement aléatoire. Et vous ne savez pas les contrôler ni vous en servir quand vous le décidez.

La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez apprendre à développer et contrôler vos capacités psychiques naturelles. Et éventuellement devenir médium psychique ou voyant.

Retrouvez la seconde partie de ce podcast lors du prochain épisode.

Comment développer sa médiumnité?

Devenir médium avec Intuitif Process

Pour vous soutenir et vous accompagner dans le développement de vos capacités subtiles, j’ai créé la formation Intuitif Process « Devenir médium ». Par une méthode inédite, je vous accompagne en direct dans le développement de vos facultés naturelles, votre installation professionnelle et vos premiers clients en tant que médium, canal, thérarpeute énergétique, voyant, conseiller spirituel, facilitateur de cercles et autres professions de la relation d’aide.

Ceci était un épisode de la magie de l’âme.

Si cet épisode t’a plu, je t’invite à le noter avec cinq étoiles pour l’aider à gagner en visibilité. Tu peux aussi t’abonner et activer la cloche pour être informé des prochains épisodes.

Retrouve tous les événements, ateliers et formations sur mon site.

À bientôt.

Laisser un commentaire